AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tonight, it's the party ▬ libre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Tonight, it's the party ▬ libre.   Lun 28 Déc - 1:09


M E R R Y C H R I S T M A S in N E W - Y O R K ♣ . •

    Ordre de passage :


      Spoiler:
       
        ♣️ camille l. chambers

        ♣️ kylan a. hastings

        .


Dernière édition par Camille L. Chambers le Dim 3 Jan - 1:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tonight, it's the party ▬ libre.   Lun 28 Déc - 4:40

.

    .
    .




Pour certaines personnes, la neige est quelque chose de beau - ou magique - en cette période de l'année voir extraordinaire même. Ils trouvent que ça reflète véritablement l'esprit de Noël, ainsi que la bonne humeur mais sont ils toujours d'accord avec leurs opinions quand ils sortent dehors et se prennent un grand coup de vent glacé dans la figure ? Pour Camille, toute cette joie autour de ce sujet était à jeter à la poubelle. Selon elle, il était tout bonnement inutile de s'extasier devant de l'eau glacé parce qu'il fait beaucoup trop froid mais la vrai raison était sans doute que lors de sa dernière sortie, sa paire de chaussures préférées - ses bensimons bleu grises - avaient rendus l'âme tellement les tissus étaient devenus trop humides. Elle étouffa un grondement sourd provenant de sa gorge puis décida de reporter son attention vers son ordinateur. Elle avança d'un pas lourd jusqu'au plan de travail de la cuisine en ruminant sur la météo du jour puis s'assit sur un chaise tout en allumant la machine portable bombardait de stickers et d'inscriptions au marqueur noir. Elle sourit légèrement en voyant les différentes traces de stylo qui trônait un peu partout mais fut interrompue par un léger bip provenant de son ordinateur qui demandait son attention. « Mmh tiens j'ai un ami ! Ah bah nan en faites .. Soirée vers 23h à la, dit elle à haute voix avant de s'interrompre en haussant un sourcil. Au.. A.. Oh, à la patinoire ! » Après avoir traduit la suite du message - même en habitant à New York il lui restait quelques lacunes avec l'anglais - elle fut prise d'une montée d'euphorie qui la fit bondir de son siège. Un sourire trônant au milieu de son visage, Camille se précipita dans la salle de bain tout en sautillant de joie.

Toujours aussi sautillante, la jeune brune sortit de la salle de bain déjà toute coiffée et maquillée - enfin un coup de mascara et du gloss - pour se diriger dans sa chambre en désordre. En effet malgré que ce soit une chambre de filles, celle de Camille était assommer d'affaires gisant sur le sol un peu partout mais ça ne la gênait pas trop, c'était ça qui faisait son petit confort personnelle. Soupirant tout de même de devoir faire parfois des petits bons afin de ne pas se prendre une pile de sac, Camille finit par ouvrir la porte de son armoire de laquelle elle tira un cintre sur lequel était accroché une tunique beige - couleur taupe. Elle l'enfila rapidement en laissant le cintre tombait sur le sol, et se regarda dans la glace pour voir comment ça lui aller. Elle sourit en voyant que c'était parfait enfin que ça lui plaisait - loose vers le haut, plus moulant vers le bas - et entreprit de mettre des collants opaques noirs ainsi que son gilet couleur taupe plus foncé puis sortit de la pièce sur la pointe des pieds pour ne pas trébucher, vu la poisse qui la pourchassait elle prit la décision de faire attention pour une fois. Son it bag noir vernis nichait sur son épaule, elle mit ses nouvelles ballerines griffé H&M et Jimmy Choo achetait la veille puis se dirigea d'un pas toujours aussi sautillant vers la porte. Elle ferma - pour la première fois - la porte derrière elle tout en prévenant son colocataire qu'elle ne rentrerait pas ce soir et qu'elle espérait qu'il la rejoigne à la patinoire. Elle sourit de toute ses dents, sortit du bâtiment et héla un taxi pour qu'il la conduise jusque Manhattan où elle continuera surement à pied.

Frissonnante de tout ses membres, il faisait assez froid dehors mais heureusement le peu de neige encore présent sur les bords des trottoirs fondaient lentement tout en s'écoulant sur la chaussée pour finir sa route jusqu'aux égouts. Durant cette observation, un sourire se dessina sur les traits de Camille pensant que le froid finirait par les quitter lui aussi qui sait. Elle observait - ou plutôt fixait - les lumières qui se reflétaient dans l'eau tout en marchant d'un pas rapide, elle avait hâte de faire la fête mais surtout de pouvoir enfin se détacher du stress telle qui soit; et bizarrement les couleurs dans l'eau l'aider à s'évader enfin pas pour longtemps .. Prise par surprise, elle sursauta quand elle entendit un soudain bruit sourd comme une sono à peine branchée se qui lui brisa à moitié le tympan. Camille couvrit ses oreilles de ses petites mains et découvrit qu'elle était enfin arrivé à destination, elle suivit un petit groupe de personnes qui contournait le bâtiment puis les laissant, s'engouffra dans un long couloir appartenant au stade. Elle sourit contente d'arriver enfin dans cette soirée puis se remit en marche regardant les quelques personnes autour d'elle. Certaines parlaient entres elles alors que d'autres étaient déjà complètement défoncés se qui étonna la jeune brune, il n'était que minuit et ils avaient déjà fini de jour. Elle leva les yeux au ciel - ou plutôt au plafond - et poussa une grande porte qui donna enfin sur la vrai fête, près de la patinoire extérieur. Le son de la sono recouvrait peu à peu le bruit des invités qui parlaient, dansaient, se donnaient en spectacle et tout ça sur le son d'une musique ( ♣️ )qui vint bruler les tympans de Camille mais pourtant ça ne semblait pas la déranger. Un grand sourire vint contaminer son visage quand elle découvrit l'ambiance qui régnait autour d'elle, tout le monde avait déjà l'air de s'amuser. «Bon ok, maintenant que je suis enfin arrivée il faudrait peut être que je trouve un visage familier, pensa t elle tout en avançant vers le cœur de la fête pour se mêler aux gens. Ou pas .. »
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 481
Date d'inscription : 05/12/2009
Age : 25


i am what i am
your relation:
age:
your love:

MessageSujet: Re: Tonight, it's the party ▬ libre.   Mar 29 Déc - 1:06



      ©️ bttrlftunsd & bttrlftunsd & bttrlftunsd
      creativerou & miracle_style & cabriole





Il la voyait. Flou tout d'abord, elle devenait de plus en plus net au fil de ses pas qui la rapprochaient d'elle. Il distinguait sous les flocons qui tombaient lentement vers le sol déjà d'une blancheur aveuglante, la cascade de cette chevelure descendre le long de ses épaules, légèrement ondulée et brillante. Il fit encore quelques pas, puis s'arrêta doucement, ne voulant aucunement briser ce moment et ce silence apaisant. Il lui souriait, et elle lui rendit son sourire. Un sourire qui lui faisait chaud au coeur. Elle semblait amoureuse, comme avant, sans aucune haine, sans aucune rancune. Juste lui et elle. La jeune fille se mit sur la pointe des pieds, et fit signe à Kylan. Celui-ci répondit par un autre sourire, plus grand que le précédent, et leva timidement la main. Elle était tellement ravissante, comment ne pas être hypnotisé par son regard d'une profondeur sans fin, et ses lèvres tellement attirantes. Il tenta de faire un nouveau pas dans sa direction, mais quelque chose l'en empêcha. Il baissa la tête et découvrit des chaines plantées dans le sol le retenir. Il essaya de se dégager mais en vain. Il releva la tête pour demander de l'aide à la brunette, mais celle-ci ne sembla pas se rendre compte de ce qui lui arrivait et refit un signe de la main. C'est alors que Kylan vit, passé à côté de lui, un garçon d'environ son âge rejoindre la jeune fille, sans aucun problème. Le prisonnier ne voyait pas son visage, et il tenta une nouvelle fois de se libérer de ses chaines, mais rien ne faisait. Il regarda, impuissant, l'inconnu s'approcher de la fille qu'il aimait. Cette dernière avait un grand sourire sur les lèvres, et elle se mit sur la pointe pour embrasser le nouveau venu. Kylan sentit un coup lui transpercer le coeur. Il avait affreusement mal, il savait que c'était cette scène qui le faisait souffrir, mais ses yeux étaient rivés sur le jeune couple respirant l'amour et la joie. Kylan se recroquevilla sur lui-même, mettant ses mains sur sa poitrine pour affaiblir la douleur qui ne cessait de grandir. Dans un dernier effort, il reposa son regard sur la jeune fille et l'inconnu. Ces derniers lui tournait à présent le dos, la brunette au bras de l'homme et ils avançaient gaiement vers l'horizon. Soudain, la lumière se fit dans son esprit, comme une évidence. Ce n'était pas à lui à qui elle faisait signe, mais à l'autre. Ce fut le coup de trop pour son coeur. Kylan se replia sur lui-même et tenta d'arracher les chaines qui le retenaient pour aller rejoindre la fille qu'il aimait et mettre son poing dans la figure de l'inconnu. Mais en vain. Il regarda à nouveau devant lui, espérant que la brunette allait venir l'aider, mais elle avançait toujours plus loin, riant aux éclats et heureuse. Il cria son nom, et pas une seule fois elle ne se retourna. Elle avait définitivement tourné la page. C'était fini. Soudain, une sonnerie stridente retentit dans l'univers d'une blancheur parfaite, et Kylan sursauta.

Kylan se réveilla en sursaut, faisant tomber quelques stylos de son bureau. Il balaya très vite la pièce du regard, le coeur battant, se croyant encore dans son cauchemar. Mais il se rendit bien vite compte qu'il avait rêvé, et éteignit violemment son radio-réveil. Oui, si il oubliait de le régler, cette machine sonnait quand elle le désirait. Il passa une main tremblante dans ses cheveux, haletant et soupirant. Pour une fois, il n'en voulait pas à son réveil de l'avoir tirer de ses rêves, il n'aurait pas supporter une minute de plus ce cauchemar. C'était la première fois qu'il le faisait, et il espérait bien que ça serait la dernière. Il jeta un coup d'oeil à ses mathématiques. C'étaient elles la cause de son endormissement. Il fronça les sourcils, puis poussa un grognement agacé avant de se lever en titubant légèrement - c'est ce qui arrive quand on se lève trop vite - et se dirigea vers sa porte en se tenant aux différents meubles. Il ouvrit la porte de sa chambre, et se sentant capable de tenir tout seul, alla vers le salon. Il vit alors que Camille n'était pas là, en train de manger ses céréales en regardant un film. Il fit une moue, témoin de son incompréhension, puis alla vers la chambre de sa colocataire en l'appelant. Mais en ouvrant la porte de la pièce, il la découvrit vide - enfin, vide de tout signe de vie parce que sinon elle était bien remplie, ça débordait même. Il fit volte face et retourna dans le salon, où il vit un mot sur la table basse, disant que son amie était à la patinoire et qu'elle l'invitait à le rejoindre à la fête qui s'y donnait. Il sourit. Ca, c'était une bonne occasion de laisser de côté son mauvais rêve. Parce que de toute façon, il y avait peu de chance que son ex soit présente, n'est-ce pas ? Il lâcha donc le papier, ne faisant même pas attention si il tombait par terre ou si il retrouvait sa place initiale et se dirigea d'un pas rapide vers la salle de bain.

Tendant les billets vers le chauffeur, il attrapa le petit sachet qu'il avait prit avant de partir de chez lui et sortit. Un grand frisson lui traversa la colonne vertébrale quand il sentit un coup de vent glacial venir lui mordre les joues. Il resserra donc son manteau pour faire en sorte que le froid n'y rentre pas. Il tourna la tête pour essayer de distinguer un quelconque bâtiment, capable d'accueillir des centaines de personnes. Et une légère musique de fond lui parvint alors, puis il vit effectivement des groupes d'amis plus ou moins dans leur état normal, prit entre l'alcool, la drogue et sans doute la fatigue. Il jeta un coup d'oeil à sa montre, découvrant qu'il était un peu plus que minuit. Et bien, ils avaient fait vite ceux-là. Il haussa les épaules, puis avança dans la neige en suivant les lumières, la musique et les rires qui s'échappaient de la patinoire. Il finit par atteindre l'entrée, et poussant la porte, fut assourdit par une chanson qu'il ne supportait pas spécialement mise à plein régime. En temps normal, il serait repartit aussi sec. Oui, mais il avait vraiment besoin de se changer les idées. Il prit donc son courage à deux mains et entra, se faisant quelque peu bousculer au début par des gens qui dansaient et qui s'excusaient poliment. Eux au moins savaient les bonnes manières, pas comme ces riches dans la rue qui vous hurle dessus parce que vous avez osé les toucher. Pitoyable. Il enleva finalement son manteau, l'accrocha à l'endroit prévu à cet effet et balaya la salle du regard, cherchant une tête familière parmi ces jeunes qui faisaient la fête. Vêtu d'une chemise blanche, d'une cravate noire mise sans être trop stricte mais plutôt décontracté, un slim noir et ses fidèles converses, il se sentit près à faire la fête, du moins sans trop abusé de l'alcool quand même, il avait retenu la leçon depuis.

_________________


    Kylan A.

    Hastings
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tonight, it's the party ▬ libre.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tonight, it's the party ▬ libre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
tomorrow never know ™ :: just have fun ! :: trash-