AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pops corns & Céréales {Kylan<3}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Pops corns & Céréales {Kylan<3}   Dim 6 Déc - 20:31

.

Camille & Kylan



    D'habitude en pleine semaine le super marché du quartier est complètement désert, c'est à peine si une personne y respire mais bizarrement, ce jour ci, tout le monde était là. N'arrivant même pas à circuler en rasant les murs, c'était impossible de marcher sans se faire marcher dessus. Pourtant Camille n'y faisait pas réellement attention, bien trop occupé à regarder la liste des choses à acheter, elle essayait de déchiffrer les écritures d'elle et son colocataire qu'ils avaient écris tard le soir. Autant dire que niveau de écriture, c'était limite des hiéroglyphes avec des lettres qui ressemblaient à n'importe quoi. Devant le rayon lait, elle décida d'oublier se qu'elle devait normalement prendre et se mit à utiliser son instinct pour y aller plus vite. Un peu de fruits, un peu de légumes, et bien sur beaucoup de sucres, il ne lui fallut qu'une dizaine de minutes pour ressortir tout sourire du super marché. Elle était heureuse de retrouver l'air frais et pollué qui comparé à l'odeur de javel et fruit pas encore mur, ressemblait à n'importe quoi de bon. Se mettant près de la route, elle essaya de prendre un taxi mais aucun ne s'arrêta devant une fille en jogging se qui la poussa à devoir pendre le bus. Elle détestait les bus car elle trouvait que les odeurs de transpirations et de renfermé n'étaient pas se qu'il y avait de plus alléchant mais elle se dit que ce serait pire de ne pas manger à cause de sa lenteur en marche à pied. Payant le bus, elle alla s'asseoir au fond et mit ses écouteurs sur les oreilles. Regardant l'écran, elle fit un sourire en écoutant un chanteur de son pays, Jeremy Kapone. Elle connaissait toute ses chansons pour cœur mais celle qu'elle préférait par dessus tout, c'était Exil ♥️ Elle se mit à la chantonner tout bas attendant d'arriver à son arrêt.

    Camille monta les marches deux en deux, deux sacs à chaque bras en chantonnant gaiement une autre chanson française jusqu'à se qu'elle fut sur son palier. Par bonheur, Kylan et elle étaient situés au dernier étage. N'ayant que un voisin, elle était contente que ces derniers soient assez tolérants sur le fait d'avoir des jeunes dans leur immeuble mais quand on avait la flemme de monter tout ses étages, le bonheur disparait très rapidement. Sortant de ses pensées inutiles, elle appuya sur la poignée sombre afin d'entrer enfin dans son chez elle et comme d'habitude, la porte était ouverte. Elle oubliait souvent de la fermer,soit par fatigue ou par oublis mais c'était toujours Kylan qui fermait derrière elle.
    « Hum.. Euh Kylan mon colocataire d'amour ? murmura t elle lentement en traversant la porte. Elle appuya sur l'interrupteur et fut surprise de retrouver une maison vide, elle qui voulait passer une soirée cinosh. Camille avait réussi à télécharger New Moon, elle en était même assez fière - allez savoir pourquoi - et comme d'habitude, elle voulait le regarder avec lui devant un bol de céréale au chocolat. Elle haussa les épaules en allant déposer les courses sur le buffet de la cuisine, et se mit à ranger les produits frais en attendant que son colocataire ne revienne. Regardant l'horloge qui lui rappelait qu'il ne devrait pas tarder, mais voir l'heure la décourager alors elle décida d'aller se laver.

    Elle prit une douche bien chaude pour oublier le froid qui régnait dehors, et en ressortit tout sourire. Attachant sa chevelure brune en queue de cheval, elle enfila une de ses robes crème - blanc cassé qu'elle aimait tant. Souriante et contente d'être bien propre, elle sortit de la salle de bain et fut surprise d'entendre la porte claquée. Aucun « Camille, c'est moi » ne se fit attendre se qui poussa la jeune Chambers à se rendre dans le salon. Elle ne vit personne dans la pièce à part un sac posait n'importe comment sur la canapé. Elle sourit en reconnaissant la marque du sac, et se dirigea directement dans la cuisine.
    « Mon Kylan à moi était passé où ? fit elle en prenant un faux air mécontente. Je me suis inquiétée moi, imagine tu te serais fait raquette hein ?! Comment j'aurais pu faire moi =P
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 481
Date d'inscription : 05/12/2009
Age : 25


i am what i am
your relation:
age:
your love:

MessageSujet: Re: Pops corns & Céréales {Kylan<3}   Dim 6 Déc - 21:36


      © bttrlftunsd & maybe tomorrow™



Les rues de Manhattan à cette période de l'année, c'est tout simplement l'horreur. Des centaines de personnes dans les rues, marchant droit devant vers les magasins, les bras déjà chargés de paquets de marques qui sont censé être hors de prix, mais bon à Noël on fait des tas de sacrifices. C'est en voyant le peuplement dans les rues que les gens devaient se dire " j'aime pas Noël ". Et c'est ce que pensait Kylan. Zigzaguant comme il le pouvait entre les New Yorkais qui ressemblaient plus à un énorme mur ou une marée infranchissable, il percuta une nouvelle fois une femme qui se retint à ses épaules pour ne pas tomber à la renverse. Ayant retrouvé son équilibre, elle lui hurla dessus en lui demandant si il ne pouvait pas faire plus attention. Agacé, le jeune homme lâcha un " excusez moi " loin d'être sincère, et regarda la femme partir comme si de rien n'était, tanguant sur ses talons de plus dizaines de centimètres de haut. " Et Joyeux Noël " avait-il envie de rajouter, mais il continua sa route, ne préférant même pas faire attention à leur plaintes toutes plus insensées les unes que les autres. Bizarrement, c'étaient que les riches huppés et bourrés de fric qui se plaignaient, les gens de la classe moyenne répliquait que ce n'était rien et repartait aussi vite qu'ils étaient apparus. Eux au moins ne faisait pas une affaire d'état juste parce qu'ils trouvent une tâche sur leur dernier manteau de fausse fourrure acheté le matin même, histoire de renouveler leur garde-robe. Pitoyable.

Kylan arriva enfin devant la porte de son immeuble, respirant enfin car le nombre de personne dans la rue avait considérablement baissé. Après tout, les grands magasins étaient plus haut dans Brooklyn. Heureusement d'ailleurs, il n'aurait pas supporté d'être dans cette masse de gens qui se bouscule à chaque pas une minute de plus. Il soupira, puis tâta l'intérieur de son sac pour vérifier qu'un pick pocket n'avait pas profiter de ses nombreux moments d'inattention pour lui voler le contenu de son sac. Mais par bonheur, il sentit sous ses doigts la forme de son porte-feuille et de l'objet qu'il était allé chercher. Il attrapa la poignée de la porte d'entrée, l'ouvrit et monta rapidement les escaliers, bien qu'il était fatigué de cette balade qui s'était révélée être un vrai parcours du combattant. Lui qui était du genre sportif, sortir en même temps que des milliers d'américains était plus épuisant qu'une demi-heure de jogging, les écouteurs dans les oreilles. Arrivant sur le palier, il ouvrit la porte, sans se poser plus de questions sur le fait qu'elle était ouverte - de toute manière il lui semblait qu'il avait oublié de la fermer à clef - et entra dans le salon. Un léger bruit d'eau qui coulait l'informa que sa colocataire était en train de prendre sa douche. Il sourit, s'imaginant presque dans un film d'espionnage. Enfin, elle savait de toute façon qu'il était rentré vu qu'il avait claqué la porte sans le faire exprès. Il décida donc de faire au plus vite. Il ouvrit son sac et attrapa son contenu, avant de jeter son sac à l'aveuglette et de filer dans sa chambre à pas de loup. Arrivant à destination, il balaya rapidement la pièce du regard pour trouver une cachette idéale pour le paquet qu'il tenait fermement dans sa main. Sous le lit ? Si elle se doutait qu'il lui avait acheté un cadeau, ça serait sans doute le premier lieu auquel elle penserait. Au dessus de l'étagère ? Pas très discret. Si elle arrivait à ce moment là et lui demandait ce qu'il faisait perché sur une chaise, il pourrait difficilement lui faire croire qu'il s'amuse à jouer les Tarzan. Soudain, la cachette idéale s'imposa à ses yeux. Les yeux remplit de malice, il tira le tiroir contenant ses caleçons en tout genre et fourra le paquet à l'intérieur. Camille avait quand même assez de pudeur pour ne pas oser regarder là-dedans, hein ? Au pire, il trouvera bien une autre cachette. Fière de lui, Kylan se dirigea ensuite, d'un pas nonchalant vers la cuisine, là où son estomac lui ordonnait d'aller. C'est alors qu'il attrapa une pomme fraichement achetée par sa colocataire, que le jeune homme entendit la voix de cette dernière derrière son dos. Un grand sourire s'afficha sur ses lèvres, alors que Camille lui demandait où il était allé et qu'elle s'était inquiétée, avec un air faussement en colère. Il croqua dans la pomme, puis se tourna vers son amie.

- Genre que tu t'inquiétais. Tu as du aller directement baver devant ton Taylor Lautner au lieu de penser à moi. Franchement je ne vois pas ce que tu lui envie, alors que tu as un canon qui vit sous le même toit que toi !

Bien sûr, il ne pensait pas ce qu'il venait de dire, son sourire amusé le témoignait. Mais comme tout le monde le sait, Kylan ne peut s'empêcher de sortir des bêtises pour faire rire la galerie. Le rire de ses amis, c'était réellement une drogue pour lui et ne pas faire le pitre signifie qu'il va pas très bien. Bien sûr, il sait être sérieux quand il le faut, mais avec Camille et ses autres amis, c'était le rire qui l'emportait sur le cafard.


_________________


    Kylan A.

    Hastings
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pops corns & Céréales {Kylan<3}   Mar 8 Déc - 22:05


© HEROIN & OBSESSION


    Pour bien entrer dans son rôle de fille pas contente Camille avait décidait qu'il lui fallait marcher lourdement comme un éléphant pour bien montrer sa colère. Même si cela ressemblait plutôt à une ancienne parodie de danse de la pluie indienne, la jeune fille ne se découragea. Elle se posta devant son colocataire d'un air mécontent, comme si elle allait le manger s'il ne répondait pas exactement à ses questions, et mit ses mains sur ses hanches. Son regard avait une ressemblance avec Timon - celui dans Roi Lion qui est toujours pas content, mais le sien avait moins d'intensité. Et puis après tout, c'était Kylan quoi ! Il lui était quasi impossible pour elle d'être en rogne contre lui mais elle n'y pensa pas en essayant d'être la plus convaincante possible dans ses dires. Il était vrai que d'un côté, elle s'était demandé où il pouvait bien être passer par une heure comme celle ci .. Bon ok, 18h39 ce n'était pas une heure tardive mais pour elle si. Personne pour l'accueillir les bras ouverts, avec un grand sourire signée Colgate, c'est une épreuve éprouvante pour une jeune fille. A la fin de ses plaintes qui sonnait réellement fausse, elle finit par faire un énorme sourire signée Signal B - le dentifrice pour les 6 - 7 ans. Elle ne le dit à personne mais elle déteste les dentifrices à la menthe, et elle est même sur que Kylan ne la pas remarquer. Elle sortit de ses songes inutiles pour admirer le merveilleux sourire tout blanc de son colocataire préféré. Depuis ce matin où elle lui avait pris son bol de céréale, ayant la flemme de laver le sien, il n'avait pas changé. Toujours ses minis bouclettes sur le haut du crâne, son teint respirant la santé, et son sourire .. Blanc =P Elle le regarda parler avec son sourire amusé, se qui ne put l'empêcher de la faire rire.

    - Genre que tu t'inquiétais. Tu as du aller directement baver devant ton Taylor Lautner au lieu de penser à moi. Franchement je ne vois pas ce que tu lui envie, alors que tu as un canon qui vit sous le même toit que toi !

    A chaque mot qu'il prononçait son visage changeait d'expression mais rester toujours dans des airs d'étonnements ou de tristesse comme si les accusations lui transperçait le cœur. Elle se doutais pas qu'il ne pensais pas tout cela, mais elle fit tout comme même si il était vrai qu'elle avait du penser au moins dix fois à Taylor Lautner et sa musculature de rêve. Ah la la, ces tablettes de chocolats, elle en rêverai jusqu'à sa mort ♥️ Secouant la tête pour ne pas baver devant le plus beaux colocataire qu'elle est connu, elle finit par lui faire son plus beau et grand sourire tout en s'avançant vers lui. Elle le serra le plus fort possible dans ses bras comme si cela faisait une éternité qu'ils ne s'étaient pas vus puis se recula pour le pincer doucement la joue gauche comme s'il était un môme. Pour elle c'était son môme à elle malgré qu'il soit plus grand en âge, ça ne changerait rien du tout. Elle regarda ses traits fins avec un sourire de coin puis refis la même action avec cette fois ci les deux joues tout en déployant son rire dans la pièce. Quand son écho (de son rire, hein! ;P) résonna dans le loft, elle ne put s'empêcher de redoubler l'intensification de son rire. Commençant à être en sérieux manque d'air, elle se stoppa s'apercevant qu'il tirait toujours sur la joue de Kylan. Elle lui fit un regard désolé puis massa avec énergie ses joues en souriant.

    - Tout cela me blesse, Comment peux tu penser que je me moques ainsi de toi ? demanda t elle, l'air légèrement outrée. Comment pourriez m'extasier devant une musculature digne d'un Dieu Grec alors que toi, je ne sais où tu es. Comment pourrais je oublier le seul homme qui est vraiment important dans mon cœur rien qu'en ne regardant .. Haaaan ce magnifique être !! Haaaaaa, finit elle par crier tout en mettant ses mains devant sa bouche pour ne pas faire trop de bruit. L'expérience avec son rire lui avait suffit. Elle souffla plusieurs fois pour reprendre son sérieux devinant que Kylan devait déjà être habitué à ses crises d'hystérie. Elle n'était certes pas comme toutes ses groupies qui fantasmes sur des personnages fictifs, mais bon, c'est une fille. Et une fille ne peut résister à cela ! Une fois tout son sérieux repris, elle se remit à questionner son colocataire du regard tout en cherchant de déceler un indice dans ses yeux.

    - Huuum .. Oubliant Taylor deux secondes, et dit moi ce que tu faisais dehors alors ? Sinon je te bottes les fesses, lui lança t elle un léger sourire amusé. Attendant son intelligente réponse, elle le contourna vivement pour se hisser sur la chaise afin d'atteindre le placard à gâteau. Elle en sortit ses fausses Chocapics - elles ont la forme mais ce n'est pas la même marque en gros. Une fois fermement saisit entres ses fins doigts, Camille descendit de la chaise haute beaucoup trop faignante pour faire le moindre effort et se dirigea vers un autre placard où elle en sortit un Bol qui bien sur n'était pas le sien. Se tournant vers Kylan, elle lui une rapide bise sur la joue en lui disant : « Mon bol est sale, merci. »
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 481
Date d'inscription : 05/12/2009
Age : 25


i am what i am
your relation:
age:
your love:

MessageSujet: Re: Pops corns & Céréales {Kylan<3}   Mer 9 Déc - 15:02


      © bttrlftunsd & maybe tomorrow™



Kylan sortit de sa chambre aussi discrètement que quand il y était entré. Même si il savait que Camille avait sans doute entendu la porte claqué et peut-être même ses pas dans le couloir, ça l'amusait de la faire tourner en bourrique. Il se dirigea rapidement dans la cuisine, découvrant avec plaisir que la jeune fille était aller au supermarché. Ils auraient enfin quelque chose d'autre que des restes à manger. Non qu'ils manquaient d'argent, leur bourses et les quelques virements d'argent des parents du jeune homme comblaient largement le manque qu'ils ressentaient parfois, mais bon manger plusieurs soirs des pâtes et des steacks hachés c'est gonflant au bout d'un moment. Il saisit donc une pomme dans sa main, l'examina rapidement et la rinça tout aussi vite, avant de la porter à ses lèvres. C'est à ce moment qu'il entendit des pas exagérément violents sur le sol, et il ne se doutait pas du tout de l'identité de la personne qui imitait un éléphant. Il se retourna donc, un sourire amusé traversa son visage quand il vit la posture de Camille qui le laissait prévoir qu'elle allait le " gronder " comme un enfant qui aurait prit des bonbons avant le diner. Elle était complètement entrée dans son personnage, car elle demanda à Kylan où était-il passé alors qu'elle s'inquiétait. Rigolant, et croquant goulument dans sa pomme encore mouillée, il répliqua que ça l'étonnait qu'elle ait été morte d'inquiétude, et dit qu'elle était plutôt aller directement sur son ordinateur pour regarder plusieurs fois de suite la carrure de son Taylor Lautner. Il demanda ensuite à Camille ce qu'elle lui trouvait, alors qu'elle vivait tout les jours avec un canon - bien sûr il ne pensait pas du tout ça de lui, c'était pour continuer sur la lancé de la jeune fille. Ben quoi, elle n'avait qu'à pas lui tendre des perches aussi grandes. Pendant toute la durée de sa réponse, le jeune homme vit, amusé, toute sorte d'émotions passer sur le visage de sa colocataire, mais en gros elle se sentait blessée et vexée. Il ne put s'empêcher de sourire d'avantage, mais ce sourire disparu aussi vite qu'il était venu, car la brunette s'approchait de lui avec un immense sourire, ce qui ne présageait rien de bon. Fronçant les sourcils, il la vit venir vers lui encore et encore, puis l'enlaça tellement fort qu'il avait à peine la place pour respirer. Puis, relâchant enfin son étreinte, et Kylan se massant le cou comme si elle avait essayé de l'étrangler pour de bon, il vit que le grand sourire de la brunette n'avait toujours pas disparu. C'est alors qu'elle lui pinça la joue droite, comme une mamie qui faisait toujours ça à ses petits-fils. Kylan était bien placé pour le savoir, ses grands-mères se jetaient presque sur lui lors des repas de famille pour lui faire cette torture que tout les enfants de la Terre a déjà subit dans sa vie. Le pire c'est que parfois elles le refont sans aucune raison valable, ou juste pour faire souffrir l'enfant qui suppliait alors ses parents du regard pour qu'ils le sortent de là. Mais la plupart du temps, ils étaient en pleine conversation avec des cousins éloignés ou des membres de la famille qu'ils n'avaient pas vu depuis longtemps. Grimaçant, le jeune homme revint au temps présent en priant pour que Camille, de un le lâche, et de deux baisse le volume sonore de son rire. Son rire en lui-même n'est pas désagréable, mais quand ça résonne de partout, ça se fini bien souvent en mal de crâne. Après un petit moment, elle arrêta de rire à gorge déployée, et se rendit compte qu'elle tenait toujours fermement les joues du garçon, qui la regardait avec un regard exaspéré et blasé. Elle le relâcha enfin, et Kylan n'eut même pas le temps de remuer les lèvres pour masser ses joues endoloris, que Camille massa très énergiquement son visage. Il poussa un léger grognement, et elle finit par lui lancé un regard désolé, tout en lui disant avec un air légèrement outrée qu'il l'avait blessé et lui demanda comment pouvait-il penser qu'elle se moquait de lui comme ça. Elle continua en lui demandant comment elle pouvait faire pour regarder une musculature digne d'un Dieu Grec alors qu'elle ne sait pas où il était. Elle finit par dire qu'elle ne pourrait pas oublier le seul homme qui était important dans son coeur en le regardant, puis elle partit dans une crise d'hystérie qui n'était pas inconnue à Kylan. Amusé, il posa ses mains sur les épaules de sa colocataire en lui disant de respirer, même si il savait très bien qu'elle allait se calmer par elle-même. Au bout d'un certain temps, elle recouvrit son sérieux en lui reposant la même que tout à l'heure, où était-il. Et elle ajouta une petite menace.

- Tu va quand même pas me mettre une puce électronique sous la peau pour que tu me suives à la trace avec ton GPS quand même ! Mais bon, si c'est la seule manière de combler ta curiosité, j'étais... eeeeeh ! C'est à moi ça !

Alors qu'il était en train de lui répondre, il suivait Camille du regard, la regardant attraper son paquet de céréales dans le placard du haut, puis ensuite prendre un bol dans un autre placard. Qui était celui de Kylan. Un grand sourire à nouveau affiché sur son visage, elle alla déposer un léger baiser sur sa joue en le remerciant de bien vouloir lui prêter son bol vu que le sien était sale. Affichant un air frustré, il croisa ses bras sur sa poitrine.

- En gros, si je comprend bien, si je veux avoir un bol propre demain matin pour déjeuner, je n'aurais d'autre choix que de faire la vaisselle ce soir, c'est bien ça ?

Il reprit la pomme qu'il avait préalablement posée près du lavabo et en reprit un morceau. Il mince filet de jus coula au coin de ses lèvres, et il s'essuya avec le dos de sa main.

- Donc, pour répondre à ta question, j'étais sortit prendre l'air. Mais je te conseil de prendre un char d'assaut la prochaine fois que tu sors, les rues sont impraticables entre les gens qui te bousculent et qui t'engueule parce que soit disant tu as osé mettre une tâche sur leur cadeau de Noël, et ceux qui te laisse même pas passer et qui te hurle dessus parce que tu leur a marché sur les pieds. Je crois qu'on devrait même plus sortir, pour notre survie.


_________________


    Kylan A.

    Hastings
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pops corns & Céréales {Kylan<3}   Lun 14 Déc - 16:25


© HEROIN & OBSESSION


    Son sourire blanc collait sur les lèvres, elle l'avait serré aussi fort qu'elle le pouvait comme si cela devait être la dernière qu'il se verrait, et vu les gémissements de Kylan, elle le faisait assez bien. Elle inspira à pleins poumons le parfum de son colocataire - celui qui ne ressemblait à aucun autre - puis décida de le relâcha lentement comprenant enfin que si elle continuait ainsi, il manquerait d'air. Ce n'était pas la première fois qu'elle agissait ainsi mais appréciait de serrer quelqu'un contre elle pendant une durée non déterminée (mais souvent très longue). Et puis en y réfléchissant, selon la nouvelle saison de Greys Anatomy quand l'on sert très fort quelqu'un contre soi, ça nous enlève le stress alors pourquoi ne pas en faire l'expression ? Kylan lui ne semblait pas du même avis, le regardant se masser douloureusement le cou, Camille ne put s'empêcher de ressentir une pointe de culpabilité en le voyant là. Elle n'avait pas voulu lui faire aussi mal mais cette pointe disparut très rapidement en voyant que ces traits commençaient à se détendre. Prise d'une soudaine impulsion, elle sourit de nouveau telle une enfant de trois ans et pinça affectueusement la joue de son ami. Elle aurait voulu lui parler comme s'il n'était qu'un enfant mais elle se résigna très rapidement s'apercevant de l'agacement de Kylan. Elle continua tout de même pendant quelques secondes en saisissant la deuxième joue puis fut prise d'un éclat de rire qui dura plusieurs minutes - juste le temps que Camille remarque que le garçon li fixait avec un air exaspéré. Elle lâcha ses joues avec toute la douceur qu'elle pouvait accumuler en quelques secondes tout en lui envoyant un regard désolé. Elle l'était réellement mais depuis le temps il devait bien être habitué à toutes ses habitudes parfois lourdes. Souriant de plus belle en re voyant ses traits s'adoucirent, elle se mit à lui masser avec le plus d'énergie qui lui rester en réserve pour essayer de le soulager mais s'arrêta très rapidement, ayant comprit le réel agacement que ressentait Kylan. Elle lui lança un nouveau regard désolé en se reculant pour lui prouver qu'elle ne comptait pas recommencer et finit par lui expliquer qu'elle ne pourrait jamais s'extasier devant une telle personne qu'elle soit s'il n'était pas là pour lui assurer qu'il n'avait rien. Tout en essayant de se montrer la plus convaincante possible - car il devait sans doute se douter qu'elle disait ça avec humour vu qu'elle se montrait aussi possessive envers lui - mais perdit le fil de son but réel en imaginant la musculature si parfaite de son idole. Elle ne pouvait alors s'empêcher de ressentir l'envie de hurler au monde qu'elle le trouvait superbe malgré que cela dérangerait les voisins pour leur éviter de devoir s'excuser auprès de ses derniers, elle mit ses mains devant sa bouche pour étouffer ses cris d'hystéries. Il lui fallut le temps de retrouver tout son calme pour pouvoir demander une fois de plus où il était passé pendant " tout " ce temps. Le temps qu'il lui réponde, elle alla se chercher une boite de céréales et le bol de son colocataire, le sien étant encore dans le bac à vaisselle.

    - Tu vas quand même pas me mettre une puce électronique sous la peau pour que tu me suives à la trace avec ton GPS quand même ! Mais bon, si c'est la seule manière de combler ta curiosité, j'étais... eeeeeh ! C'est à moi ça !

    Son sourire reprenant la totalité de son visage, elle ne put laisser échapper un léger rire pour marquer son amusement. S'avançant vers lui, elle se hissa sur la pointe des pieds pour lui déposer un baiser sur la joue en le remerciant bien évidemment de le lui prêter pour la bonne raison que le sien était sale. Kylan croisa ses bras sur sa poitrine tout en prenant un air frustré qui fit bien rire la jeune lycéenne.

    - En gros, si je comprend bien, si je veux avoir un bol propre demain matin pour déjeuner, je n'aurais d'autre choix que de faire la vaisselle ce soir, c'est bien ça ?

    Lui remontrant ses dents blanches, elle haussa les épaules faisant comme si elle ne s'était pas encore décider. En vérité, elle ne savait pas vraiment si elle aurait le courage de faire un tâche ménagère aujourd'hui mais elle se dit qu'elle pouvait bien faire ce petit cadeau à Kylan, qui lui semblait épuisée et pas à cause des récentes folies passagères.

    - J'aimerais beaucoup s'il te plait .. Mais non ! Je ne suis pas encore trop vieille pour m'activer et puis, bientôt tu seras Papi ? Il faut que tu te ménages tu sais car après, tu pourrais même plus manger de soupes et il te faudra un tuyau dans l'estomac, lui répondit elle tout en mimant un air de dégout en pensant au tuyau qui traverserait sa gorge puis arrivant dans son estomac. Beurk ! Elle refit une grimace de dégout, avant de lui faire un sourire pour lui montrer qu'elle allait vraiment le faire. Regardant les céréales au chocolat dans son bol, elle prit deux pétales dans sa main avant de les lancer dans sa bouche. Elle continua ce geste deux ou trois fois en patientant à ce que Kylan lui explique alors la raison de sa sortie qui en vérité ne la regardait pas mais bon, quand elle est lancé on ne peut plus l'arrêter. Elle était curieuse, c'est tout. Il ne tarda pas à se justifier tout en s'essuyant la bouche du jus qui avait coulé. Elle fit un sourire amusé en voyant la scène puis porta son attention sur l'explication de Kylan.

    - Donc, pour répondre à ta question, j'étais sortit prendre l'air. Mais je te conseil de prendre un char d'assaut la prochaine fois que tu sors, les rues sont impraticables entre les gens qui te bousculent et qui t'engueule parce que soit disant tu as osé mettre une tâche sur leur cadeau de Noël, et ceux qui te laisse même pas passer et qui te hurle dessus parce que tu leur a marché sur les pieds. Je crois qu'on devrait même plus sortir, pour notre survie.

    Tout en l'écoutant, elle mangeait calmement ses céréales ayant repris son sérieux naturelle et ne put s'empêcher de relever parfois la tête pour lui lancer un sourire moqueur quand il racontait son périlleux voyages dans les rues de New York. En y repensant, elle se dit qu'il avait en faites complètement raison et que pour sortir, c'était le parcours du combattant.

    - Hum .. Tu as raison sur un point, il ne faut jamais sortir dans les périodes de fêtes ! Tout à l'heure en allant faire les courses, l'air était quasiment irrespirable tellement la sueur et l'eau de javel me brulaient les narines, et dans le bus c'était encore pire .. Un moment je me suis demandé si les gens s'étaient lavés ce matin, confia t elle en mimant un air de dégout. Mais sinon, pourquoi as tu été en ville ? Allez dis moi tout, tu es partis retrouver une fille que tu m'es abandonné aussi longtemps ?
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 481
Date d'inscription : 05/12/2009
Age : 25


i am what i am
your relation:
age:
your love:

MessageSujet: Re: Pops corns & Céréales {Kylan<3}   Sam 19 Déc - 22:07


      © bttrlftunsd & maybe tomorrow™



Kylan toussota exagérément pour faire comprendre à Camille que si elle voulait l'étrangler, elle était sur la bonne voie. Cela dura quelques instants, avant que la jeune fille ne relâcha enfin son étreinte pour reculer d'un pas, toujours ce même sourire éblouissant sur le visage, témoignant par conséquent qu'elle n'en avait pas finit avec lui. Et ce soupçon se révéla être fondé, puisque la brunette agrippa les joues du jeune homme, et commença à les tirer comme les vieilles mamies qui ne peuvent s'empêcher de faire ça à leur petits enfants en disant " qu'il est mignon ! " avec un sourire comme si elles appelaient un chien, tout en rigolant en même temps. Il grimaça, et lui lança un regard exaspéré. Si elle lui faisait déjà ça, qu'est-ce que ça allait être au cours de la soirée. Avec la chance qu'il avait, ça allait encore viré à la bataille d'eau, ou alors ils n'allaient pas arrêter de s'amuser toute la nuit. N'imaginons même pas la tête de ces deux là le lendemain si la deuxième possibilité se réalisait. Au bout d'un certain temps qui semblait interminable pour Kylan, Camille cessa enfin de lui tirer les joues comme à un enfant. Voyons le côté positif, si jamais il veut se faire un lifting, il n'aura même pas besoin d'injection de botox, il demandera à sa colocataire de lui effacer les rides comme ça. Il porta ses doigts sur ses joues douloureuse, mais Camille se chargea de les lui masser de façon plus que énergiquement. Il grimaça une nouvelle fois, avant que la jeune fille le laissa enfin tranquille et lui demanda ensuite ce qu'il avait été faire dehors. Il commença à lui répondre quand il se stoppa net, en la découvrant en train de lui voler un de ses bols pour s'en servir afin de manger ses céréales. Il prit un air frustré quand elle vint lui faire un bisou de remerciement même si il ne lui avait pas donner son accord. Il lui demanda alors si il devait faire la vaisselle le soir pour pouvoir espérer d'avoir un bol propre le lendemain, et sa colocataire lui répondit que ce n'était pas la peine, qu'elle voulait le ménager parce qu'il se faisait vieux. Vieux ? Nan mais oh ! 18 ans c'est pas vieux. Mais il retint sa réplique, voulant d'abord lui répondre enfin pour qu'elle arrête de le harceler sur sa promenade, et puis il pourrait toujours ressortir cette réplique si elle voulait qu'il fasse quelque chose dont il n'avait aucune envie. Tiens, c'est pas bête ça. Il mordit dans sa pomme, essuya le léger filet de jus qui s'échappa au coin de ses lèvres du revers de la main, avant de dire qu'il avait eut besoin de prendre l'air. Il ajouta par lui dire un conseil, de ne plus sortir de chez eux mis à part si elle a un char d'assaut. Elle acquiesça, tout en mangeant tranquillement ses céréales, et dit qu'elle a vécut à peu près le même enfer, et qu'elle a même été obligée de prendre le bus. Cela surprit quelque peu le jeune homme, sachant très bien que Camille détestait prendre le bus. Puis, elle reprit la parole pour lui demander si il avait été retrouvé une fille en ville pour l'avoir abandonné. Un léger sourire s'étala sur le visage de Kylan, même si il ne trouvait pas cela très drôle. Il releva les yeux vers la brunette, tout en croquant dans sa pomme.

- Tu sais très bien que la seule fille qui m'intéresse vraiment ne me parle que très rarement, et ça m'étonnerait qu'elle ait gardé mon numéro de portable pour m'inviter à boire un verre avec elle. Pour ce qui est de Melody, elle avait déjà quelque chose de prévu, pareil pour Apple. Donc non, je ne suis pas allé en ville avec une fille, j'étais seul à me faire bousculer de tout les côtés en même temps. T'as fini ton interrogatoire ou faut que tu procède à la fouille ?

Il la regarda, amusé, alors qu'il reprit un morceau de sa pomme.


_________________


    Kylan A.

    Hastings
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pops corns & Céréales {Kylan<3}   Dim 20 Déc - 1:04


© HEROIN & OBSESSION


    Ayant compris que Kylan sera de mauvaise humeur tout la soirée si elle commençait comme ça, elle décida de le laisser se masser tout seule - comme un grand. Camille eut un semblant rictus aux coins des lèvres en pensant cela mais essaya de le camoufler avec sa cheveulure sombre. Son colocataire serait bien incapable de lui en vouloir toute une soirée sachant parfaitement que s'il osait lui faire ça sa semaine complète serait réduite à des ignorances illimités venant de la part de Camille. En effet, la jeune Chambers était une de ces filles qui sont du genre à se braquer pour un rien, et sont très rancunières. Kylan, lui, en avait d'ailleurs fait plusieurs fois les frais en étant réduit à deux semaines complètes d'ignorance comme s'il n'y avait que lui qui habitait dans l'appartement. Elle rit légèrement tout en pensant aux pires choses qu'elle lui avait enduré telle que du Johnny Halliday à cinq heures du matin même si elle n'aimait pas cet artiste ou bien lui faire boire " accidentellement " - bien évidemment - du lait périmé depuis trois jours juste par vengeance et d'ailleurs, elle ne se souvenait même pas de la raison de sa rancœur. Elle sortit de ses songes en manquant de renverser son paquet de céréales sur le sol, et se dirigea pour prendre un bol à Kylan. Elle ne put s'empêcher de rire légèrement en l'entendant râler parce qu'elle ne lui avait pas demandé son autorisation mais se contenta de lui déposa un baiser sur la joue en le remerciant de sa grande gentillesse. Observant l'air frustré et mécontent qu'il lui lançait, Camille se hâta de verser les céréales dans le bol en espérant qu'il n'ose pas le lui reprendre, et elle fut contente quand il lui demanda s'il devrait faire la vaisselle s'il espérait pouvoir déjeuner demain. Un sourire malicieux se dessina alors sur ses lèvres rosés mais il s'estompa rapidement en la ramenant dans ses songes. Elle aurait voulu qu'il la fasse mais finit par décider que pour une fois c'était elle qui lui rendrait ce service, et pour bien l'embêter elle ajouta qu'elle ne voulait pas qu'il se blesse puisqu'il se faisait vieux. Bien sur elle ne le pensait pas car après tout ils n'avaient qu'un an d'écart mais pour lui prouver qu'elle tiendrait sa parole elle lui gratifia un sourire bien à elle, celui qu'elle réservait pour les personnes qu'elle appréciait vraiment. Retournant alors vers son bol de céréale, elle fut très surprise qu'il ne la " gronde " pas pour sa remarque mais n'en pas non plus rassurer. Chassant ses mauvaises pensées de son esprit, elle décida de retourner à son activité favorite : manger des céréales. Elle ne saurait vivre sans elles et prit un malin plaisir à les manger une par une en souriant à chaque bouchée. Après quelques minutes d'attentes - qui lui semblèrent une éternité - Kylan lui expliqua la raison de son absence tout en insistant sur le fait qu'elle ne devrait pas sortir dehors avec tout le monde qui s'y déplaçait pour leur course de noël. Elle lui envoya quelques sourires moqueurs avant de lui dire qu'elle le comprenait et que à cause de ce monde, elle avait du prendre le bus. Dès qu'elle parla de bus une immense grimace de dégout se plaça sur son visage lumineux, elle avait horreur de ce moyen de transport, et n'en fréquenter que très rarement ou alors dans un cas d'extrême urgence. Camille revint rapidement à la réalité et lui fit une légère allusion en disant qu'il aurait peut être pu rejoindre une fille. D'abord il sourit se qui donna l'impression à Camille d'avoir eu raison.

    - Tu sais très bien que la seule fille qui m'intéresse vraiment ne me parle que très rarement, et ça m'étonnerait qu'elle ait gardé mon numéro de portable pour m'inviter à boire un verre avec elle. Pour ce qui est de Melody, elle avait déjà quelque chose de prévu, pareil pour Apple. Donc non, je ne suis pas allé en ville avec une fille, j'étais seul à me faire bousculer de tout les côtés en même temps. T'as fini ton interrogatoire ou faut que tu procède à la fouille ?

    Elle repartit dans ses pensées en essayant se rappeler qui était la première fille mais il ne lui fallut que quelques secondes pour comprendre qu'il s'agissait de Maëlyss, et comme une décharge électrique la culpabilité monta à grande vitesse dans le corps de Camille. Elle continua de l'écouter sans vraiment le faire tout en restant silencieuse et en agitant son doigt dans son bol de céréales, un air neutre sur le visage. Une fois qu'il eut terminé, elle se leva de son tabouret et alla se nicher dans ses bras pour enlever la culpabilité qu'elle avait. Pour une fois, elle ne le serrait pas aussi fort que d'habitude mais le serrait tout de même contre elle.

    - Oui je veux bien te fouiller pour savoir quand tu ressortiras et m'abandonneras toute seule avec Taylor, répondit elle en essayant de lui faire un sourire amusé. Kylan, on peut regarder la télé ensemble ce soir ? J'ai pas envie de m'exiler seule avec Taylor sinon je sens que je vais finir par faire une crise cardiacque, murmura t elle en s'étonnant à rire de la vérité qu'elle venait de sortir. C'était vrai qu'elle seule avec l'image de Taylor, ça risquerait d'être une soirée de cris et de remerciements d'être aussi beau.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 481
Date d'inscription : 05/12/2009
Age : 25


i am what i am
your relation:
age:
your love:

MessageSujet: Re: Pops corns & Céréales {Kylan<3}   Lun 21 Déc - 1:30


      © bttrlftunsd & maybe tomorrow™



Kylan fut soulagé que Camille le laisse enfin tranquille, qu'il puisse se masser les joues comme un grand, alors qu'elle se dirigeait déjà vers le placard où se trouvait les paquets de céréales en tout genre, puis attrapa un bol du jeune homme dans l'étagère suivante. Il fut le garçon frustré et râla quelque peu, en disant que c'était à lui. Pour seule réponse, la jeune fille vint lui déposer un baiser sur la joue en le remerciant de sa générosité. Il reprit sa pomme posée sur le lavabo et reporta ensuite son regard sur sa colocataire qui était déjà installée sur le canapé en train de picorer dans le bol remplit de faux chocapics. Elle lui demanda où il était passé quand elle était rentré, et cachant merveilleusement bien la vérité, il lui expliqua qu'il était sortit en ville - ce qui n'étais pas totalement faux - histoire de prendre l'air. Il ajouta en lui conseillant de ne pas sortir à moins qu'elle ait un char d'assaut. Souriant, elle lui raconta qu'elle était aller faire les courses, et que ça avait été également le parcours du combattant, en affirmant à la fin qu'elle a été obligée de prendre le bus pour rentrer. le jeune homme écarquilla les yeux. Elle, prendre le bus ? Impossible. Elle détestait ça. Il n'eut pas le temps de répliquer, que Camille reprit la parole en disant qu'il avait put aller en ville accompagné d'une fille. Malgré lui, un triste sourire se dessina lentement sur ses lèvres. Son coeur cessa de battre un instant, repensant à sa situation sentimentale, qui était bien plus que compliqué et qui aurait pu inspirer les scénariste des plus grandes séries à l'eau de rose des Etats-Unis. Lui, cet abruti qui avait laisser s'envoler la seule fille qui pouvait lui faire tourner la tête comme elle le désirait, qui pouvait lui faire faire n'importe quoi pour lui prouver son amour. Et tout avait déraper un soir de fête, quelques mois plus tôt. Tout ça, à cause de lui. Il ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même si il était dans cet état à présent. Il releva les yeux vers sa colocataire, et lui dit que la seule fille qui l'intéressait vraiment ne devait plus avoir son numéro de portable pour l'inviter à prendre un café, " en toute amitié ", au bistrot du coin. De plus, les deux seules autres filles avec qui il aurait éventuellement pu aller se balader, Melody et Apple, étaient prises. Il ajouta en lui demandant si elle avait terminé son interrogatoire ou si elle devait procédé à la fouille. Un air neutre trônait sur le visage de Camille, et Kylan comprit qu'il avait peut-être fait une gaffe. Puis, il vit la jeune fille se lever et revint l'enlacer, mais cette fois sans l'intention de l'étouffer, en toute amitié et comme pour le réconforter. Un sourire reconnaissant envahit ses traits, alors qu'il entoura à son tour la taille de son amie et posa son front sur son épaule, comme si il était plus que épuisé. Et c'était vrai, depuis sa rupture avec Maëlys, son cerveau ne cessait de se poser des questions du matin au soir, sur le pourquoi du comment elle voulait toujours les adresser la parole après la trahison qu'il lui avait fait, quel genre de sentiments il ressentait pour Melody depuis plusieurs mois et comment ne plus souffrir seul dans son coin. Son coeur battait faiblement dans son corps, pour faire en sorte qu'il ne meurt pas encore tout de suite - après tout il n'avait pas encore assez souffert, il attendait sans doute une belle occasion pour lui donner le coup de grâce - et il doit dire que si Camille n'était pas là quand il avait besoin de réconfort et de pouvoir parler avec quelqu'un librement sans avoir peur des propos blessants derrière son dos, il ne savait pas ce qu'il ferait à présent. Ce qui était bien avec sa colocataire, c'est que sous ce visage toujours enjoué et joueur, se cachait une grande sensible qui le comprenait même si elle n'avait pas vécut de situation telle que celle-ci - enfin d'après ce qu'il savait. La voix de la brunette se fit à nouveau entendre, lui disant qu'elle voulait bien le fouiller si ça lui permettait de savoir quand il allait encore l'abandonner avec Taylor, puis lui demanda si il voulait bien regarder la télévision avec elle le soir même, ajoutant qu'elle avait peur d'avoir une crise cardiaque si elle était seule. Un nouveau sourire étira ses lèvres, alors qu'il resserra encore un peu l'étreinte qu'il avait sur Camille, pas au point de l'étouffer non plus.

- Bien sûr que je regarderais avec toi. J'ai pas envie que ma colocataire préférée périsse dans un tragique accident de matage de film.

Il releva la tête et la regarda, amusé, avant de rajouter.

- De plus, si tu ne veux pas que je porte plainte contre ton Taylor pour meurtre, ou que j'aille moins même lui casser la figure comme il le mérite, t'as pas intérêt à mourir maintenant.


_________________


    Kylan A.

    Hastings
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pops corns & Céréales {Kylan<3}   Mer 23 Déc - 18:16


© Misery Angel & Faith - acide édulcoré

    Alors qu'elle lui expliquait qu'elle dut endurer le même malheur que lui pendant sa sortie au super marché, Camille ne put s'empêcher de faire une légère grimace en lui avouant qu'elle avait été obligé de prendre le bus pour pouvoir rentrer au loft. Même l'idée d'avoir réussi cette épreuve ne l'enchantait pas plus que ça - ça la décourageait plutôt encore plus - le bus, c'était tous ce qu'elle détestait. Un transport où tout le monde peut rentrer en toute circonstance même en ayant de la merde de chien sous la chaussures ( ;D ) lui donnait l'envie de vomir. Secouant vivement la tête pour enlever ses idées noires, elle ne laissa pas le temps à Kylan de lui répondre pour elle même émettre l'hypothèse qu'il aurait pu rejoindre par un pur hasard une fille .. Relevant la tête par dessus le dossier du canapé, elle observa la réaction de son ami pensant qu'il se sentirait peut être piégé et lui avouerait qu'elle avait raison mais ce fut l'effet inverse qui se produisit. Les traits fins de son colocataire se fendirent pour afficher un sourire triste ce qui n'échappa à la jeune brunette. Elle l'écouta parler attentivement en essayant de mettre un visage sur chaque nom se qui ne fut pas très dur vu toutes les soirées où ils avaient passés à se raconter leur passé et connaissance. Il ne lui fallut que quelques secondes pour identifier la première fille dont il parlait : Maëlyss, et c'est à ce moment qu'une immense culpabilité la gagna. Elle se rappela que Kylan lui avait confié qu'ils avaient été ensembles puis s'étaient séparés du jour au lendemain, quant à la raison de leur séparation, elle ne l'avait jamais su. Puis vint le souvenir de Melody, sa petite amie actuelle et enfin, Apple. Aucun besoin d'essayer de se rappeler d'elle, en effet c'était la " demi soeur " de son amie Calliopée et cette dernière avait déjà fait une présentation assez ferme sur elle. Elle fit un léger sourire amusé en se souvenant des propos de sa confidente qu'elle camoufla derrière sa chevelure brune en reprenant un air neutre. S'il la voyait sourire, il pourrait penser que sa peine l'amusait même il était impossible qu'il pense cela d'elle. Sortant de ses songes, Camille se releva en posant son bol sur le rebord d'un meuble et se dirigea vers la silhouette de Kylan. Enroulant ses bras autour de lui, elle le sera contre elle en espérant pouvoir le réconforter autant lui qu'elle de la peine qu'elle lui avait infligé en remettant ça sur le tapis. La jeune fille se sentait quelque peu égoïste d'avoir refait naitre les mauvais souvenirs de Kylan, elle s'affirma qu'elle était une idiote dans sa langue française pensant que ainsi il ne pourrait pas lui dire qu'elle avait tort et sourit légèrement quand ce dernier enroula lui aussi ses bras autour d'elle. Caressant lentement les boucles de son colocataire pendant qu'il posait sa tête sur son épaule, elle fredonna silencieusement l'air de son morceau préféré - Ignorance de PAramore - en esérant que cela pourrait le réconforter. Elle resta ainsi pendant plusieurs minutes puis lui dit qu'elle acceptait de recourir aux fouilles si cela pouvait l'aider à savoir quand il l'abandonnerai de nouveau avec Taylor et demanda aussi s'il pouvait regarder son Taylor avec elle car sinon elle craignait de devoir faire une crise cardiaque. Kylan resserra son étreinte autour d'elle tout en s'autorisant un sourire plus large se qui agrandit celui de Camille.

    - Bien sûr que je regarderais avec toi. J'ai pas envie que ma colocataire préférée périsse dans un tragique accident de matage de film.

    A cette remarque elle ne put s'empêcher de laisser son rire enveloppait leur petite bulle tout en lui murmurant qu'en effet ce serait une fin peu commune. Il releva la tête vers elle d'un air amusé avant d'ajouter qu'il ne voudrai pas devoir recourir à une plainte.

    - De plus, si tu ne veux pas que je porte plainte contre ton Taylor pour meurtre, ou que j'aille moins même lui casser la figure comme il le mérite, t'as pas intérêt à mourir maintenant.

    C'est alors que le retour du rire de Camille résonna dans la pièce alors qu'elle tenait les épaules de Kylan pour essayer de le calmer. L'idée de voir Kylan, son petit Kylan elle se battre avec le futur abonné à la salle de musculation qu'était Taylor avait un air assez comique. Elle lui lança elle aussi un air amus tout en calmant l'intensité de son rire.

    - Oh alors oui je n'ai pas intérêt de mourir, je ne voudrai qu'une égratignure affecte le merveilleux visage de mon Kylan à moi, ria t elle de nouveau en lui ébouriffant amicalement sa chevelure. Se séparant derechef de lui elle le regarda avec un sourire collait sur le visage avant de reprendre la parole :

    - Sinon que dirais tu d'une délicieuse pizza jambon fromage venant directement de, se stoppa t elle en se dirigeant vers ses courses pour saisir une boite de pizza. Alors euh .. Une pizza provenant de .. Floride ? Hum ok ! Alors mon Kylan, une pizza de Floride te tente ?
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 481
Date d'inscription : 05/12/2009
Age : 25


i am what i am
your relation:
age:
your love:

MessageSujet: Re: Pops corns & Céréales {Kylan<3}   Sam 26 Déc - 21:34


      © bttrlftunsd & maybe tomorrow™



Kylan ne put s'empêcher de sourire quand la brunette lui raconta qu'elle a même été obligé de prendre le bus pour rentrer. Elle qui détestait les transports en commun de ce genre, il avait du mal à se l'imaginer assise sur un fauteuil, se tortillant comme elle pouvait pour éviter de mettre son jeans tout neuf sur le reste d'un chewing-gum tout frais près de là. Le pire pour elle, ça serait de supporter les gens qui discutent comme si ils étaient au beau milieu d'une boite de nuit et qu'ils soient forcé de parler plus fort pour se faire entendre. Les rares fois où le jeune homme prenait le bus, c'était toujours ça, alors pour faire plus ou moins taire ces voix agaçante, il prenait son MP3 et le mettait très fort sur une chanson qui comptait une batterie et une guitare électrique, pour que ça couvre le plus possible le brouhaha de la ville et des passagers du bus. La plupart du temps, il s'appuyait sur le rebord de la fenêtre, regardant d'un regard vague les voitures et les passants défiler devant lui, sans vraiment se rendre compte de la réalité. C'est souvent quand il reconnaissait les immeubles près de son arrêt qu'il se précipitait vers la porte pour sortir avant qu'elle ne se referme sur lui, se faisant souvent injurier par le conducteur qui avait eu la trouille de sa vie - enfin, plus la trouille d'avoir un cadavre sur les bras à l'avis de Kylan. C'ets ça l'inconvénient avec la musique, c'est qu'on se laisse très vite emporter, et parfois quand il était plus jeune et qu'il écoutait de la musique dans la rue, il se croyait presque dans un clip et il s'amusait à faire bouger ses lèvres au rythme des paroles et sautait partout, sous le regard surprit des vieilles personnes qui passaient par là. C'était encore le temps de l'ignorance, de l'insouciance, mais bien sûr le monde réel l'avait rattrapé au triple galop.
Camille lui dit alors qu'il aurait pu aller en ville accompagné d'une fille, avec l'intonation qui ressemblait presque à des reproches. Un sourire triste se dessina sur son visage, alors qu'il revoyait Maëlys dans ses souvenirs, souriante, heureuse. Mais depuis plusieurs mois, à cause de lui, cette image d'elle s'était cassée et le monde la voyait joyeuse alors qu'en fait elle était brisée à l'intérieur d'elle-même. Oui, même avec tout ces mois derrière lui, il arrivait encore à s'en vouloir. De toute manière, il s'en voudrait toute sa vie. Sa colocataire ne savait pas exactement ce qui s'était passé pour qu'il se retrouve célibataire du jour au lendemain, ou alors elle aurait pu entendre quelques rumeurs dans le bahut, et peut-être qui sait, sur les mythique mur des toilettes des filles. Maëlys avait été la seule fille qui avait pu voler son coeur comme il le fallait, et depuis il avait l'impression de ne plus l'avoir dans sa poitrine, que ce n'était pas le siens qui battait dans son corps. Bien sûr, il y avait Melody et il l'aimait, mais il savait que ce n'était pas aussi intense que les sentiments qu'il avait pour son ex. Il releva la tête et lui répondit que la seule fille qui l'intéressait vraiment ne voulait plus entendre parler de lui, et que Melody et Apple étaient prises ce jour-là. Il reprit la parole en lui demandant si elle devait procéder à la fouille ou si elle avait eut la réponse qu'elle voulait. Il ne vit pas tout à fait l'expression de sa colocataire, jusqu'à ce qu'elle le regarde. Puis, elle se leva et vint dans sa direction, en le prenant dans ses bras d'une manière réconfortante et protectrice. Ce geste fit chaud au coeur de Kylan, qui n'attendait pas plus de quelques secondes pour enlacer à son tour la jeune fille, avant de poser sa tête sur son épaule comme si il était plus que fatigué, pendant qu'elle lui caressait les cheveux. Elle reprit finalement la parole, en lui disant qu'elle était d'accord pour le fouiller si ça lui permettait de savoir quand il allait à nouveau l'abandonner avec Taylor. Elle ne lui laissa pas le temps de répliquer quoi que ce soit qu'elle lui demanda déjà si il voulait bien regarder la télé avec elle le soir, car, disait-elle, elle craignait de faire une crise cardiaque si elle était seule avec Taylor. Un grand sourire amusé s'afficha sur le visage de Kylan, alors qu'il déserra son étreinte sur la brunette pour pouvoir la regarder. Il lui répondit qu'il voulait bien regarder le film ce soir, en disant qu'il ne voulait pas voir sa colocataire périr dans un accident de matage de télévision. Il ajouta que si elle ne voulait pas voir une plainte pour son Taylor ou que celui-ci ne soit abimé par des coups de son ami, elle n'avait même pas intérêt de mourir. Le rire de Camille brisa à nouveau le silence qui régnait dans l'appartement, se retenant à lui pour se calmer. Elle finit par dire qu'elle n'avait vraiment pas intérêt de mourir, qu'elle ne voulait pas qu'une égratignure ne vienne affecter le visage de son ami. Il fronça les sourcils, alors qu'elle le lâcha complètement en lui ébouriffant les cheveux.

- Donc en clair tu oses dire que je n'ai aucune chance contre ton mec qui a forcé sur la gonflette ?

Il croisa les bras sur son torse, tandis qu'il suivait son amie qui attrapa une boite de pizza en lui demandant si une pizza de Floride lui convenait. Il sourit légèrement en acquiesçant.

- Tant que c'est pas fruits de mer ou saumon, tu sais très bien que tu me va. Je vais chercher le disque, je pense savoir où il se trouve.

Il lui lança un clin d'oeil, avant d'aller vers la chambre de sa colocataire qui était toujours pas très ordonné. Mais comme elle le disait souvent " c'est un bordel organisé ". Même Kylan avait un foutoir tel que celui de son amie, c'est pour cela qu'il ne se permettait aucun commentaire. Il balaya son bureau où trônait son ordinateur, et vit bientôt un petit boitier où on pouvait lire en majuscule " New Moon " avec un coeur à côté. Kylan sourit, amusé. Ca devait être son film. Il l'attrapa, puis retourna dans le salon.

- C'est bien celui-là hein ? Il lui montra le disque. Nan parce qu'il y avait les Bisounours à côté j'étais pas sûr, j'ai pris au pif.

_________________


    Kylan A.

    Hastings
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pops corns & Céréales {Kylan<3}   Dim 3 Jan - 1:04


© Misery Angel & Faith - acide édulcoré

Dès que Camille fit une allusion comme quoi il aurait peut être pu rejoindre une personne - une fille par exemple -, elle le regretta directement. Elle avait pensé qu'il lui cachait quelque chose, et selon elle la théorie d'une fille était la meilleure hypothèse possible. C'était vrai en y repensant d'un peu plus près, Kylan avait tout pour plaire : une peau parfaite, un sourire commercial et puis c'était l'une des personnes les plus compréhensibles qu'il connaissait à l'exception de son ami Dylan. Camille aurait pu lui confier n'importe quoi - même la pire chose qu'elle est pu faites - jamais il ne se serait permis de la juger, il était trop proche d'elle pour ça - ou bien il avait fait pire mais rien à sa connaissance. Elle sortit de ses songes concernant les qualités de son colocataire pour pouvoir étudier sa réaction et elle ne fut pas déçue. Le passage de son futur triomphe d'hypothèse à celui de la médiocrité de ses paroles la transperçât à une telle vitesse qu'elle comprit tout de suite qu'elle avait eu tort sur toute la ligne. Observant les traits de Kylan, Camille put remarquer le faible sourire qui se dessinait sur son visage pourtant ce sourire n'avait rien d'un drapeau blanc montrant sa victoire. Il était triste et complètement dépourvu d'humour qu'il avait il y a peine deux minutes .. Camille inspira une grande bouffée d'air pour nous pas se dire à quelle point elle était minable d'avoir fait ça quand il lui expliqua que la seule personne qu'il aurait voulu voir ne devait même put avoir son numéro. Il ne lui fallut que deux secondes pour comprendre qu'il s'agissait de Maëlyss, la seule personne qu'elle pourrait qualifier d'assez importante pour briser le cœur de Kylan comme elle l'avait fait. Camille avait appris qu'ils étaient sortis ensembles - et la façon dont Kylan parlait d'elle montrer qu'il pensait toujours à elle - mais que du jour au lendemain, paf ! Ils s'étaient séparés brusquement et la raison de cela ? Son ami ne l'avait jamais dit à sa colocataire et pour ne pas remuer le couteau de la plaie, elle avait laissé coulé sans chercher à savoir. Elle soupira puis continua d'écouter son colocataire lui disant que Melody, sa copine actuelle et Apple, la future demi sœur de Callie n'étaient pas libre aujourd'hui ce qui envoyait son hypothèse sur les roses. Mais quand Kylan lui demanda si son interrogatoire était fini ou bien il devrait subir des fouilles, un léger sourire de coin se forma sur son visage montrant l'amusement que sa dernière remarque avait comme effet sur la jeune brune. Puis son visage redevint très rapidement neutre - trop de culpabilité pour s'amuser surement - et Camille se décida enfin à lever ses fesses du canapé. Marchant vers lui elle le serra ensuite dans ses bras d'une façon qu'elle voulait maternelle pour le réconforter, et un peu aussi pour évacuer la culpabilité qu'elle venait d'accumuler. Un nouveau sourire se forma sur le visage de Camille alors que Kylan enroulait à son tour ses bras autour de sa taille avant de poser sa tête sur l'épaule de son amie. Elle caressa longuement ses jolies boucles qu'elle adorait tant sur lui avant de lui expliquer qu'elle acceptait l'offre de le fouiller pour être prévenue lorsque qu'il l'abandonnera de nouveau avec son Taylor puis lui demanda s'il accepter de regarder Taylor avec elle car elle pensait faire une crise cardiaque si elle restait seul à seul devant sa musculature de rêve. Kylan se desserra un peu de l'étreinte de Camille pour pouvoir la regarder, il lui fit un sourire qu'elle ne put que lui rendre, et il lui dit qu'il acceptait son offre parce qu'il ne voulait pas qu'elle meurt à cause d'un film et puis que si cela arriver, il se verrait obligé d'aller défoncer la gueule d'ange de Taylor Lautner. A cette remarque le rire " communicatif " de la jeune brunette emplis derechef petit à petit la cuisine, elle se tint à ses épaules et il ne lui fallut que quelques secondes - cette fois - pour se calmer. Elle lui adressa un de ses sourires amusé - ceux qui voulaient dire " essaye toujours " - puis l'informa qu'elle ne voulait pas qu'une égratignure se pose sur son visage donc il vaudrait mieux qu'elle reste en vie. Tout en se séparant totalement de lui, elle lui ébouriffa les cheveux avec un grand sourire collé au visage et vit le regard mécontent qu'il lui lançait. « Donc en clair tu oses dire que je n'ai aucune chance contre ton mec qui a forcé sur la gonflette ? » A la seule vue de son regard, Camille ne put s'empêcher de rire légèrement tout en lui déposant un dernier baiser sur la joue - elle aimait bien ça faire des bisous tout le temps, à tout le monde.

- Voyons Kylan x) Tu sais bien que je n'oserais jamais dire ça, à toi surtout, elle lui tira la langue d'un geste infantile avant de renchérir. Mais le pensée, sisi j'oserais =P ..

Elle eut le temps de le voir mettre ses bras sur son torse mais elle tourna les talons pour se diriger vers les courses qui n'étaient pas encore rangés tout en lui demandant si une pizza qui venait de Floride le tentait. Elle se retourna vers son colocataire tout en mettant déjà la pizza dans le four, elle ne connaissait que trop bien sa réponse donc il était inutile d'attendre plus longtemps. Camille lui lança un léger sourire constatant qu'il lui en envoyait un lui aussi, puis il lui fit signe qu'il était d'accord avec la pizza venant de Floride. « Tant que c'est pas fruits de mer ou saumon, tu sais très bien que tu me va. Je vais chercher le disque, je pense savoir où il se trouve. » Elle fit une fausse moue agacée par sa dernière remarque avant de lui envoyait un sourire de coin pendant qu'il s'éloignait vers les chambres. Il fallait obligatoirement habiter avec elle pour retrouver quelque chose dans son petit bordel très cocoon et même ça, Kylan y arriver mais en même temps, lui aussi avait un petit désordre similaire au sien. Elle sourit à la perspective que ça devait être pour ça qu'il ne lui faisait aucune remarque, ce serait bien culotté de sa part tiens ! Elle secoua la tête pour revenir à la réalité, saisit des assiettes au hasard ainsi que des couverts et des canettes puis les déposa sur la table du salon. Elle se dêpecha d'aller allumer la télé ainsi que la playstation qui était juste à côté puis sauta sur le canapé le plus vite possible tout en faisant comme si elle avait attendu une éternité. Un sourire amusé sur les lèvres, elle poussa un soupir exagéré en le voyant arriver un Cd à la main. « C'est bien celui-là hein ? Nan parce qu'il y avait les Bisounours à côté j'étais pas sûr, j'ai pris au pif.» Elle lui envoya un léger " bêta " avant de saisir le disque tout en rigolant légèrement des conneries qu'il pouvait sortir, un chose était sure : elle ne s'ennuierait jamais avec lui. Elle prit la manette dans ses mains tout en l'allumant, puis alla de nouveau dans le canapé.

- Tu as bien fait mon petit =) Les Bisounours c'était ton cadeau d'anniversaire vu qu'en ce moment tu es en manque de câlin, j'ai pensé à toi.(Elle lui tira une nouvelle fois la langue) Je voudrais pas que tu te sentes seul quand je ne serais pas là.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pops corns & Céréales {Kylan<3}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pops corns & Céréales {Kylan<3}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
tomorrow never know ™ :: just have fun ! :: trash-